FÊTONS LINUX

Développement Durable

Aujourd'hui, chacun sait le prix de toutes choses, et nul ne connaît la valeur de quoi que ce soit.
Oscar Wilde

On appelle « obsolescence programmée » l'ensemble des techniques et stratégies ayant pour but de réduire la durée de vie d'un produit afin de pousser son utilisateur à racheter un appareil neuf. Concrètement, il peut s'agir par exemple d'un nouveau système d'exploitation qui ne gère pas  du vieux matériel (alors que l'ancien système n'est plus supporté) ou de nouveaux logiciels nécessitant une puissance inutilement grande.

Les logiciels libres n'ont pas ce genre de travers, puisqu'ils n'ont pas d'intérêt économique, en effet, la plupart d'entre eux ne sont pas gratuits, mais déjà payés. Les logiciels libres sont donc une solution face à l'obsolescence programmée. Les valeurs du logiciel libre, sont aussi à l'origine de l'open hardware, de l'essor des imprimante 3D et de permettant une réparation et un entretien des machines local et solidaire. La création et le développement d'idées nouvelles sont ainsi simplifiés et amenés à la portée de chacun.

Apple, qui est une des plus grosses capitalisation  boursière au monde - dégage pas loin de 40 US$ de bénéfice sur 100 US$ de chiffre d'affaires. En revanche, sur un chiffre d'affaires de CHF 100.-  réalisé en Suisse avec des solutions open source, 99 % restent dans l'économie locale. Les PME emploient la plus grande part des personnes  occupées en Suisse et créent aussi la majeure partie des nouveaux postes de travail.

Les modèles d'affaires basés sur les solutions open source  favorise la mutualisation et crée ainsi un marché équilibré et cohérent. Cette « co-opétition » est de nature à renforcer l'économie locale, une  meilleure exploitation des ressources et ajoute à la valeur des PME du secteur IT tout en améliorant la compétitivité.